Le business de la fin du monde (d’après msn.com/finances)

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

21 décembre 2012….fin du monde, mais pas fin de la prospérité pour tout le monde. Eh oui, la fin du monde rime pour certains avec début d’une affaire !

Dans leur calendrier, les Mayas prévoyaient des bouleversements mondiaux pour la fin de l’année 2012. La date approchant, de nombreuses théories ont vu le jour. En s’appuyant sur les événements cataclysmiques évoqués dans la prophétie, certains n’hésitent plus à parler d’apocalypse avec une conviction déconcertante. Les scientifiques dénoncent forcément cette théorie fumeuse sans fondement. Livres de 4€ à 70€, films à gros budget, kits de survie à 120€… à qui profite la fin du monde ?

2012 : film hollywoodien et recette pharaonique

Sorti en novembre 2009, le film catastrophe du réalisateur allemand Roland Emmerich a rencontré un immense succès populaire. L’histoire fictive des derniers survivants de l’humanité tentant d’échapper à l’apocalypse a réuni 4.6 millions de spectateurs en France. Malgré un budget estimé à près de 150 millions d’euros, le blockbuster américain engrange des bénéfices colossaux : 570 millions d’euros. C’est sans compter sur les recettes annexes : comptez 9.90€ pour télécharger la bande originale et 24,90€ pour acquérir le dvd en version collector.

Le ridicule ne tue pas, mais coûte cher

Depuis la démocratisation d’internet, des centaines de sites ont vu le jour sur le sujet. Espaces de débats pour les uns, ce sont aussi de véritables mines d’or pour les charlatans. Certains sites n’hésitent pas à proposer l’achat de combinaisons nucléaires biologiques pour 300 euros ou des “décontaminateurs” d’eau à 8€. Sachez qu’il vous en coutera une quarantaine d’euros pour un masque à gaz et 100€ pour une radio d’urgence à manivelle. Quant à la nourriture, vous aurez le choix entre la saveur poulet ou tortellini… pour environ 7€ le plat déshydraté.

Des kits de survie à prix d’or

Certains vendeurs exploitent le business jusqu’à tenter de fournir des kits complets de survie. Comptez environ 135 € pour un arsenal de survie de 72 heures pour 4 personnes. Le kit « spécial 2012 » contient quelques barres énergétiques, des bougies, une mini lampe torche, des ponchos et un couteau suisse. A ce prix là, les vendeurs vous fourniront même un rouleau de… papier toilette.

Des livres pour toutes les bourses

La polémique 2012 a fait couler beaucoup d’encre : on trouve des dizaines d’ouvrages sur le sujet dont les prix varient de 4€ à 70€. L’un des célèbres best-sellers “Apocalypse 2012″ s’est vendu à plus de 100 000 exemplaire à travers le monde. Quant aux blogs et articles en ligne, le nombre de réponses sur les moteurs de recherche dépasse celles concernant… Mickael Jackson !

Conférences et séminaires fleurissent

Vrais scientifiques ou véritables arnaqueurs, les experts de l’apocalypse n’hésitent pas à se donner en spectacle. Si les Français restent plutôt timides sur le sujet, Lucyna Lobos une voyante polonaise a récemment rassemblé un large public d’Européens pour les exhorter à “accélérer les recherches sur un bouclier terrestre qui pourrait protéger notre planète”. Quant aux séminaires intensifs sur le sujet, ils ont lieu pour la plupart aux Etats Unis. Notez qu’il vous en coutera environ 150€ par jour pour assister à des conférences, méditations de groupe… et autopromotion !

Une loterie mondiale pour gagner sa place de survivant

« Institute for Human Continuity », c’est le nom du site internet qui propose à l’internaute de prendre un ticket pour une loterie pas comme les autres : les premiers servis étant assurés d’avoir leur place parmi les survivants de l’humanité ! Extrêmement controversé, le site a finalement été percé à jour : il s’agissait d’une campagne de marketing viral destiné à booster le succès du film 2012. Bien qu’un site de cette ampleur nécessite un budget de 20 000€, des milliers d’adresses email ont ainsi pu être récoltées.

Investir dans un bunker ?

Parmi les mordus de l’apocalypse, des « groupes de survie » ont commencé à fleurir à travers le monde. Moyennant un droit d’entrée d’environ 80€ par adulte et 40€ par enfant, chacun peut prendre part à des projets dédiés à la fin du monde, l’objectif étant d’échapper à la catastrophe en rassemblant ses forces… et ses moyens financiers. Certains groupes ont déjà commencé la construction de bunkers, et proposent à leurs membres d’y participer. Quant au coût de l’opération, un bunker britannique de la guerre froide de 15m² s’est récemment vendu à 30 000€. Une nouvelle aubaine pour les agences immobilières ?

Des produits dérivés à toutes les sauces

Les marchands de produits dérivés en tous genre possèdent une vraie mine d’or ! Surfant sur la vague, ces vendeurs décomplexés proposent pour une vingtaine d’euros des t-shirts apocalyptiques et des stickers rappelant la date fatidique pour environ 2€. Mugs, posters… la fin du monde n’est plus taboue et s’affiche sur tous les supports. Comme une coque de smartphone mise en vente 18€90 sur un site d’enchère et représentant… le calendrier Maya de la fin du monde.

Jeunes et multimédia

C’est bien connu, les ados représentent une cible marketing en or ! Impossible donc de les voir échapper à la folie du phénomène. Les jeux vidéo s’inspirent largement du thème (Apocalypse: Desire Next : 59,90€) et les applications mobiles s’y mettent (Compte à rebours : 0,79€). Dans ce cas, le fournisseur d’application est gagnant, en prélevant en moyenne 30 % sur chaque téléchargement !
Facebook obtient lui aussi sa part du gâteau : plus de 1000 groupes y sont dédiés à 2012.

Sectes apocalyptiques : des comptes opaques

Si les techniques de recrutement sectaires sont diverses, celles des mouvements dits “apocalyptiques” font partie des plus célèbres. Parmi eux, les Témoins de Jéhovah - tant qualifié officiellement d’association cultuelle que de secte - ferait partie des plus riches. Le dernier rapport gouvernemental à ce sujet révèle un budget annuel estimé à 30 500 000 euros ! Dons, cours payants, prix d’adhésion… fréquenter une secte peut coûter extrêmement cher…

NDLR: Cet article parle de la fin du monde, qui est bien sur une fiction totale de A à Z. Merci de votre compréhension.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »